CA Mozaïc - Les jeunes et le Crédit Agricole

Suivez-nous:

  • facebook
  • twitter
  • dailymotion

Prêts étudiant, mode d’emploi

Vous avez choisi de poursuivre vos études...

Vous avez choisi de mener vos études jusqu’au sommet. Mais ce parcours a un coût. Comment le financer ? Pensez au prêt étudiant, que vous rembourserez avec vos premiers salaires.

Entre les frais d’inscription, l’achat du matériel nécessaire à vos études, les transports, le téléphone ou encore le loyer, les fins de mois sont parfois difficiles quand on est étudiant. Bien sûr, il y a diverses façons de s’en sortir. Souvent, les parents aident à joindre les deux bouts. Ou bien vous avez une bourse d’études qui vous garantit un revenu mensuel. Vous pouvez également gagner de l’argent en travaillant pendant vos vacances ou tout au long de l’année. Mais si, malgré tout, vous avez besoin d’un complément, vous pouvez solliciter votre banque.

Combien emprunter ?

Tout dépend de l’usage que vous allez faire de cet argent. Vous pouvez le destiner au financement de vos études ou à vos besoins quotidiens, par exemple. Dans tous les cas, il faut évaluer au plus près le montant nécessaire à votre vie estudiantine, sans dépasser 21 500 € d’emprunt. Faites bien vos calculs, afin de ne pas vous retrouver dans une situation délicate. Ajustez ce montant au plus juste… N’oubliez pas que vous devrez un jour rembourser ! Et ce moment coïncide en général avec votre premier emploi, et très souvent aussi avec votre première installation ou votre première voiture… Prévoyez donc des mensualités raisonnables qui ne seront pas trop contraignantes et qui, le cas échéant, ne vous empêcheront pas de contracter d’autres crédits.

Le principe

Vous empruntez une somme d’argent, et vous bénéficiez durant vos études d’une franchise de remboursement, soit totale (vous ne remboursez ni capital ni intérêts), soit partielle (vous ne remboursez que les intérêts). En général, cette franchise de remboursement ne peut pas aller au-delà de 5 ans. Plutôt qu’une franchise totale, il est prudent de commencer à payer les intérêts, afin de ne pas accroître votre endettement. Lors de la constitution du dossier, votre banque pourra vous demander la caution d’un tiers. Mettez vos parents ou votre entourage à contribution… Si vous vous trouvez dans l’impossibilité de rembourser, la personne qui se porte caution prend le relais.

Un prêt pour les besoins de votre scolarité

Vous devez faire face à une dépense ponctuelle ? Achat d’un ordinateur ou d’un scooter, installation, complément en attendant le versement de votre bourse… Vous pouvez solliciter un prêt personnel d’un montant peu élevé (1 500 € maximum le plus souvent). Ce prêt est généralement accordé à un taux très préférentiel, voire à taux zéro parfois (dans ce cas, il est tout de même nécessaire de souscrire à une assurance invalidité/décès). Mieux : après accord, il vous sera peut-être possible de reporter de quelques mois le début du remboursement du capital (et des intérêts le cas échéant), ce qui donnera un peu de souplesse pour s’organiser financièrement. Le remboursement du prêt est ensuite échelonné sur plusieurs mois.

Pour plus d’nfos

© Uni Editions - MIG - Novembre 2013

Imprimer