CA Mozaïc - Les jeunes et le Crédit Agricole

Suivez-nous:

  • facebook
  • twitter
  • dailymotion

Bénéficier d’aides au logement

Vous quittez le domicile familial pour vous installer en location ?

Peut-être pouvez-vous prétendre à des aides financières pour payer vos loyers. Ces aides sont multiples, en fonction de la nature de votre logement ou de votre situation personnelle… Inventaire et mode d’emploi.

Quelle aide pour qui ?

Il existe deux types d’aide, non cumulables : l’aide personnalisée au logement (APL) et les allocations logement (ALS ou ALF).

APL

Pour prétendre à l’APL, il faut habiter un logement qui a fait l’objet d’une convention entre son propriétaire et l’Etat. Cela ne concerne qu’une toute petite partie du parc immobilier comme, par exemple, les HLM ou les résidences du CROUS. Ce logement doit être habité au moins huit mois par an par le locataire pour être considéré comme sa résidence principale et généralement les allocations sont versées directement au propriétaire et déduites du loyer du locataire

ALS et ALF

Ces allocations sont attribuées pour des raisons dites familiales (ALF) ou sociales (ALS) ; Comme pour l’APL, c’est la CAF qui décide de l’attribution et du montant des aides ; le formulaire de demande est le même. L’ALS et l’ALF concernent, quant à elles, tous les types de logement à partir du moment où ils offrent un confort minimum (eau courante, WC, chauffage, surface minimale de 9 m2 pour une personne seule et de 16 m2 pour deux), et toutes les formes d’occupation : la location, la sous-location, la résidence universitaire, les logements meublés, et même la résidence chez un particulier. Ne sont exclus que les propriétaires, et, comme pour l’APL, les logements loués par un ascendant ou un descendant du propriétaire.

Si vous avez des personnes à charge (enfants, personnes âgées ou handicapées) ou si vous êtes un jeune couple marié depuis moins de cinq ans, vous percevrez une ALF. Dans les autres cas, et c’est la majorité, ce sera l’ALS, versée à toute personne sans condition d’âge ou de nationalité, sous réserve toutefois qu’elle ne dépasse pas un certain plafond de revenus et ne perçoive ni APL ni ALF. C’est généralement l’ALS que perçoivent les étudiants ou les jeunes travailleurs.

Comment percevoir une allocation logement ?

Si votre logement obéit aux normes citées plus haut, il ne vous reste qu’à remplir le formulaire de demande d’allocation, disponible auprès de votre CAF.

Pour calculer le montant de votre allocation, la CAF examine différents paramètres tels que votre loyer, votre situation familiale et personnelle, le lieu de résidence, vos ressources… S’il n’est pas nécessaire d’être séparé du foyer fiscal de ses parents pour percevoir une aide, le fait pour un moins de 25 ans de bénéficier d’une allocation logement supprime obligatoirement le versement des allocations familiales à ses parents. Un calcul s’impose donc pour choisir la solution la plus avantageuse pour tous. Enfin, de manière générale, les moins de vingt-cinq ans touchent des allocations logement plus importantes, en particulier s’ils sont étudiants ou titulaires d’un contrat de travail autre qu’à durée indéterminée. Sachez enfin que, si vous en faites la demande, l’allocation peut être versée directement à votre propriétaire et être ainsi directement déduite de votre loyer.

Et aussi …

Il existe d’autres formes d’aides au logement. Les jeunes (moins de trente ans) peuvent par exemple bénéficier d’une avance gratuite pour payer la caution, le jour de la signature du bail. Baptisée Loca-Pass et gérée par l’Union d’Economie Sociale pour le Logement (UESL), cette formule peu connue concerne principalement les jeunes travailleurs, en CDD, en stage ou en formation professionnelle. Renseignements et inscription au numéro vert suivant : 0 800 800 690.

Il est également possible de prétendre à un prêt à l’amélioration de l’habitat (P.A.H.), en particulier si vous êtes déjà prestataire de la CAF et que vous souhaitez effectuer des travaux dans votre logement. Ce prêt, dont les intérêts ne sont que de 1 %, est accordé par la CAF, sous condition de ressources, aux locataires comme aux propriétaires pour des travaux d’assainissement, de réparation ou d’amélioration.

En savoir plus sur le web :
- www.caf.fr : Incontournable, le site de la CAF, pour tout savoir des aides au logement et sur lequel un programme permet de faire un calcul personnalisé du montant d’allocations qui sera éventuellement versé.
- www.anil.org : Outre les aides au logement, l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement est une véritable mine d’informations pour les locataires comme les propriétaires.
- www.uesl.fr : pour faire le point sur les aides liées au 1% logement.
- www.mapiaule.com : Vous y trouvez un annuaire des logements étudiants et de nombreuses fiches pratiques pour une installation sans soucis…

© Uni Editions - Janvier 2010

Imprimer